0
Panier

Livraison standard offerte à partir de 100€ jusqu'au 25 septembre !

En savoir plus

Livraison standard offerte en Europe pour toute commande supérieure à 100€ à l’exception de la Suisse et du Royaume-Uni jusqu’au 25 septembre 2022.

Facultatif

TIPTOE by Mathilde Polidori

20 septembre 2022

TIPTOE by Mathilde Polidori

TIPTOE à travers les yeux d’un artiste, ça donne quoi ?

Constamment à la recherche d’inspiration, on a laissé carte blanche à des artistes pour s’approprier nos pièces dans leur univers. De quoi mélanger deux domaines créatifs et découvrir TIPTOE sous un autre regard.  Aujourd’hui, faites place à Mathilde Polidori, une artiste peintre et muraliste basée à Paris. À travers ses huiles sur toile et ses peintures murales monumentales, elle explore et dissèque les nuances émotives et sensuelles des visages qui l’entourent. Son travail se décomposent en séries exploratoires autour de la féminité, de la masculinité, des regards, de l’altérité et du couple. Focus.

Hello Mathilde, peux-tu te présenter ? Quel est ton parcours ?

Je m’appelle Mathilde Polidori, j’ai 35 ans, je suis artiste peintre et muraliste à Paris. J’ai installé mon atelier au cœur de ma maison familiale, à Bagnolet dans l’Est parisien. J’ai un parcours artistique assez atypique. J’ai toujours été passionnée par le dessin et la peinture. Petite je passais mon temps à crayonner et tester tous les arts graphiques possibles et imaginables. J’ai mis cette passion de côté pour me consacrer à une carrière dans la communication et la mode. J’ai travaillé près de 10 ans en tant que responsable de la communication pour la Maison Isabel Marant. Je suis revenue à mes premiers amours il y a quelques années et il n’a plus jamais été question de mettre de côté cette voie d’expression. J’ai lâché mon job confortable et bien payé pour me consacrer à 100% à mon travail créatif.

Comment décris-tu ton univers créatif ?

À travers mes huiles sur toile et mes peintures murales monumentales, j’explore et je dissèque les nuances émotives et sensuelles des visages qui m’entourent. Mon travail se décomposent en séries exploratoires autour de la féminité, de la masculinité, des regards, de l’altérité et du couple. La couleur et les pigments occupent une place centrale dans mes toiles, je m’éloigne des teintes naturelles de la peau pour reconstruire les visages par des aplats de couleurs successifs. Cela donne une profondeur et un aspect énigmatique à mes sujets.

Où puises-tu ton inspiration au quotidien ?

Auprès des gens qui m’entourent. Je prends des photos dans des moments doux, souvent en fin de journée le weekend après un long déjeuner avec mes amis ou ma famille. C’est le meilleur moment, ils sont parfaitement détendus et la lumière éclaire magnifiquement les visages. Je prends aussi des photos d’inconnus qui acceptent de se prêter au jeu de la pose méditative ensoleillée.

Quelle importance accordes-tu à ton intérieur ? Qu’est-ce que celui-ci dit de toi ?

J’accorde pas mal d’importance à mon intérieur. J’aime créer un espace chaleureux et accueillant. Avoir toujours des fleurs, des lumières un peu partout et beaucoup d’assises et de tables pour pouvoir accueillir tous les amis. C’est important d’être à l’aise quand on est nombreux. Et d’avoir différents espaces pour tous les temps d’échange : repas à table, apéro table basse, petite table pour les enfants, coin télé cosy. Et maintenant que je travaille depuis la maison, c’est encore plus important pour moi.

Quelle est ta vision de TIPTOE ?

C’est une marque proche des gens, fonctionnelle et design, prête à s’adapter à nos exigences du quotidien. Discrète et forte. C’est simple et pourtant on identifie une pièce TIPTOE en un clin d’œil.

Pourquoi as-tu accepté ce projet avec TIPTOE ?

Je n’ai pas hésité une seconde. C’est une marque que je suis depuis ses débuts. J’aime beaucoup l’idée de pouvoir allier une pièce design – le pied en métal, à n’importe quel plateau qui porte potentiellement une histoire particulière. Et ça faisait un moment que j’avais envie de peindre une pièce de mobilier. Je trouve ça inspirant de peindre une surface « utile ». Et donc imaginer que l’œuvre va vieillir différemment, se patiner à l’usage. J’ai pensé à travailler 2 bancs en vue de les inscrire dans ma série de peinture qui explore l’altérité. Un couple, 2 visages qui s’emboitent si on rapproche les bancs. Je les ai appelés « The Other Half ». Quelques semaines après avoir réalisé les bancs, j’ai peint une immense huile sur toile avec ces 2 mêmes visages, je l’ai appelée « Reunited ».

Une découverte créative récente à nous partager ?

J’adore découvrir les artistes peintres contemporaines, et pour ça Instagram est une mine d’or :
Marguerite Piard @margepiard, Camille Cottier @camillecottier, Léa Simonhy @lea.simhony, Ana Leovy @analeovy, Aire Calderon @aiiiire, Anne-Sophie Tschiegg @Tschiegg69. Je m’arrête là mais je pourrais vous faire une liste très longue !

Une adresse parisienne à nous partager ?

Mon musée préféré, le Centre Pompidou. Je ne peux jamais m’en lasser, tant les expositions permanentes sont incroyables et les expositions temporaires toujours bien pensées en incontournables.

photo : @angelinalzi

Partager

Partagez cet article avec vos amis

Vous aimerez aussi...